Microsoft récolte encore une banane chez iFixit : après avoir écopé d’un des rares 0/10 avec le Surface Laptop, Microsoft persiste dans la création d’appareils irréparables et proches de l’indémontable avec son nouveau Surface Go, petit frère pas cher de la famille Surface. Un PC/tablette qui fait « honneur » à sa famille en récoltant la note flamboyante de 1/10.

Si c’est un point de mieux que le surface Laptop, c’est aussi nul que tout le reste de la gamme et c’est bien dommage : il semble que la division hardware de la firme de Redmond ne tienne aucun compte des réactions environnementales. Quant aux rares opérations de réparation que l’on puisse envisager, iFixit note que toute manipulation « impose le retrait de l’écran » et que cette opération est très délicate.

Pour les remarques techniques que lui adresse iFixit (« bien que ce soit censé remplacer un PC, le manque de possibilité de mise à jour va sérieusement limiter la durée de vie de l’appareil »), il faut bien admettre que si nous partageons ce sentiment, l’impossibilité de faire évoluer l’appareil est de plus en plus la norme, notamment dans les appareils de format tablette.

Une version 4Go/64Go peu pertinente

La version de la Surface Go démontée par iFixit est celle d’entrée de gamme : 64 Go de stockage en eMMC (une mémoire pas très rapide) et seulement 4 Go de RAM. La version un peu plus chère intègre, elle, 128 Go au standard NVMe (un SSD très rapide) et 8 Go de RAM. Il va sans dire que la version 4Go/64 Go de stockage nous paraît non seulement un mauvais choix, mais aussi une aberration environnementale : avec Windows d’installé, l’utilisateur ne jouit que de 30 Go de stockage de libre et la RAM est clairement limite pour profiter de Windows 10 – et de ses futures mises à jour !

Si nous comprenons le besoin marketing de « pricer » des appareils en-dessous de certains seuls psychologiques (en France, le modèle 4Go/64Go sera lancé à 449 euros), il serait bon que les grands noms de l’industrie prennent conscience qu’il faut en finir avec les appareils « jetables ». Et ici le modèle 4Go/64Go semble, aux lectures des premiers tests américains, trop peu performante pour un usage agréable. Dès son lancement !

En clair : nous nous ferons un plaisir de tester la version 8Go/128 Go, à 600 euros, la seule qui a du sens à nos yeux.

Leave a Reply