Entre deux technologies concurrentes et bénéfiques, on n’a parfois pas franchement envie de choisir. Dans le monde des téléviseurs, on pense notamment du HDR10+ et du Dolby Vision. Des technologies que nous avons déjà décryptées pour vous et qui, s’il fallait les résumer, permettent aux téléviseurs de produire une image plus riche (plus lumineuse et plus contrastée) grâce à des méta-données présentent dans la source vidéo.
Pour les reproduire, la dalle du téléviseur et l’électronique doivent les interpréter et être techniquement assez performantes. Lorsque c’est le cas, l’image est censée s’approcher au plus près du souhait du réalisateur. Problème, parfois, certains produits sont compatibles avec l’une ou l’autre de ces technologies, HDR 10 ou HDR 10+ (libre de droits) ou plutôt Dolby Vision, mais pas les deux.
Bonne nouvelle, donc, avec cette nouvelle gamme de téléviseurs OLED Philips qui supportent les deux technologies.

Un nouveau processeur de traitement

Plus en détail, Philips annonce donc les OLED804 et OLED854, déclinés en version 55 et 65 pouces. La distinction entre les deux références est visiblement purement esthétique et se situe au niveau du pied. Un long support métallique en T et orientable pour l’OLED854…

… un peu plus classe et ergonomique que les deux petits pieds chromés de l’OLED804 qui sont néanmoins assez séduisants.  

Les deux profitent en tout cas d’un cadre très fin, de la technologie Ambilight, et aussi des performances du processeur P5 de troisième génération dont Philips nous vante les qualités en matière d’amélioration de l’image.

Ce P5 v3 serait 20% plus puissant que le P5 de génération précédente. Nous attendrons les tests pour rendre notre avis sur la bête, mais il est évident qu’à l’heure où tous les contenus que nous visionnons sont encore loin d’être tous en 4K, l’intégration d’un bon processeur peut faire une sacrée différence. Fluidité de l’image, gestion des contrastes, de la luminosité, de l’upscaling… Tout passera par « ce cerveau ».
D’ailleurs, pour l’heure Philips ne donne que peu de détails techniques, mais le pic lumineux de 1000 nits promet une image OLED particulièrement dynamique. Là encore, les tests nous en diront davantage.

Android 9, Google Assistant et Alexa

Ces OLED804 et OLED854 fonctionneront aussi sous Android TV 9, alias Android Pie. Avec cette version, c’est l’arrivée dans les télés de Google Assistant en série. La télécommande est donc équipée d’un bouton pour l’activer et d’un micro pour discuter avec lui.
Philips fait aussi partie des constructeurs (LG, Panasonic, Samsung, etc.) qui proposent une compatibilité avec Alexa. Attention toutefois, pour discuter avec l’assistant d’Amazon, il faut disposer d’une enceinte connectée type Echo ou autre. C’est en effet cette dernière qui, une fois associée à la télévision Philips grâce au Skill Alexa dédié, permettra de piloter le téléviseur à la voix, mais aussi d’interagir avec ses appareils connectés compatibles. A noter que Philips ajoute une petite touche de couleur en activant l’éclairage Ambilight en bleu lorsque Alexa vous écoute.

On ignore encore les tarifs de ces quatre nouveaux téléviseurs, ainsi que leurs dates de commercialisation. En revanche, Philips précise d’ores et déjà que la compatibilité avec Alexa arrivera dans un second temps. Seuls les modèles vendus en Allemagne au Royaume-Unis seront compatibles dès le lancement. Pour la France, l’Italie et l’Espagne, il faudra attendre un peu.

Leave a Reply